• Le multiverse de Stephen King



    Le multiverse de Stephen King




    Stephen King est un auteur prolifique ayant à son actif plus d’une cinquantaine de romans et plus de deux cents nouvelles. La majorité de ses textes sont tous plus ou moins liés par ce que l’on appelle le Multiverse qui prend sa source directement des romans La Tour Sombre.

    Histoire du Multiverse

    Au commencement, une présence magique prénommée Prim, mais également connu sous le nom de « Darkness Behind Everything » soit l’obscurité derrière toute chose, donna naissance à Gan, une forme métaphysique érigée sous la forme d’une tour et connue sous le nom La Tour Sombre. Il est entouré de six faisceaux protégés par douze gardiens.

    L’un de ses gardiens est Maturin, la Tortue. On raconte qu’un jour, cette tortue a vomi un univers entier appelé Keystone Earth et est le reflet de notre monde réel. Il comprend une version alternative de Stephen Kinglui-même et c’est là que l’on trouve la Rose.

    Certaines personnes ont le pouvoir de voyager à travers en empruntant des passages intitulés Todash ou bien des artefacts rares comme le Wizard’s Rainbow, le Talisman ou encore la Lil'Pink.

    Gan utilise Stephen King pour raconter l’histoire du Gunslinger, le Pistolero en français nommé Roland Deschain pour le mener jusqu’à La Tour Sombre. Si l’auteur décède avant, le pistolero n’aura pas accompli sa mission et le Roi Cramoisi lancerait Discordia sur les différents royaumes entraînant ainsi la disparition des univers, car aucune histoire ne serait à raconter.

    Le High Speech, le language du multiverse

    Ka est un mot du langage de La Tour Sombre et permet de diriger toutes les créatures vivantes et non vivantes. Volonté de Gan, cette force mystérieuse est l’équivalent de la destinée. C’est un guide ou une destination, mais pas une finalité. N’étant ni bon ni mauvais, Ka ne possède aucune morale le rapprochant plus du karma.

    Le site officiel de Dark Tower le décrit comme suit : « Ka... signifie la force de vie, la conscience, le devoir et le destin. Dans le vulgate, ou discours bas, cela signifie aussi un lieu dans lequel un individu doit aller. »

    Quelques mots de High Speech

    De nombreuses phrases de High Speech possèdent le mot Ka dû à l’importance de ce mot pour le Roi :

    • ka-babés : jeune membre ka-tet.
    • ka-tel : une classe d’apprentie pistolero.
    • ka-mai : une personne faisant l’imbécile.
    • ka-me : homme sage ; l’opposé de ka-mai.
    • kas-ka : un prophète.
    • ka-shume : un sentiment unique qu’un ka-tet est destiné à se briser bientôt.
    • te-ka : un ami.
    • Can'-Ka No Rey : les champs rouges où se trouve la Dark Tower.
    • tet-ka can Gan : le nombril (spécifiquement celui de Gan).
    • kas-ka Gan : chanteur du chant de Gan/prophète de Gan.
    • ves-ka Gan : Le chant de la Tortue.

    Ka-Tet

    Un ka-tet est un groupe d’êtres réunis par ka. « Nous sommes ka-tet. Un tout fait de plusieurs », explique Roland Deschain la veille de la bataille d’Algul SientoKa-tet est la conviction qu’un groupe de personnes peut être lié par le destin, ou ka. On dit qu’un groupe a partagé « khef » ou l’eau de la vie. Parfois, le symbole de l’eau est utilisé littéralement, comme dans le rituel que Roland et son ka-tet effectuent la nuit avant la bataille d’Algul Siento. Dans le septième roman, Susannah Dean finit par comprendre que ka peut-être plus que ce que comprend Roland lui-même, en termes simples, « ka-tet » signifie famille.

    Le ka-tet de Roland comprend Eddie DeanSusannah DeanOy et Jake Chambers. Dans le dernier ka-tet de Roland s’est inclus Cuthbert AllgoodJamie De Curry et Alain Johns.

    Mention de Ka dans d’autres œuvres de Stephen King et liaisons entre les ouvrages

    Le terme Ka peut également être trouvé dans d’autres romans de Stephen King par exemple dans Cœur perdu en Atlantide dans lequel le personnage de Ted Brautigan est en réalité un briseur de rayon qui a échappé au serviteur du Roi Cramoisi qui veulent le tuer pour permettre la destruction de La Tour Sombre. Mais également le personnage de Raymond Fiegler qui est également Randall Flagg de par sa propension à utiliser des pseudonymes ayant toujours comme initial RF. Flagg est un antagoniste qui cherche à plonger le monde dans le chaos. Il est chargé d’empêcher Roland Deschain d’atteindre La Tour Sombre dans la saga littéraire du même nom dans laquelle il est le plus connu sous le nom de Walter o’Dim.

    Dans Désolation, on retrouve Tak, une entité ayant possédé un shérif de la ville de Désolation qui emprisonne ses habitants afin de les tuer. Il est servi par des esprits inférieurs dénommés « can-toi » qui apparaissent également dans le roman La Tour Sombre, mais servant cette fois-ci le Roi Cramoisi. Dans ce même roman, le personnage de Tom Billingsey fait mention des Tommyknockers, des sortes d’esprits frappeurs similaires à des Gremlins. Dans ce roman, le personnage de James Eric Gardener fait mention de Ka.

    Avec le roman InsomnieStephen King plonge son protagoniste Ralph Roberts en plein cœur du royaume de Dark Tower avec les personnages de ClothoLachésis et Atropos, nommé ainsi d’après le nom des Moires, les divinités grecques du Destin. On y trouve également dans ce roman la basket de Gage Creed, l’enfant qui se fait renverser par un camion dans le roman Simetierre et également le personnage de Mike Hanlon que l’on a découvert dans le roman Ça.

    Mike Hanlon qui est un rescapé de Grippe-Sou et le seul du Club des ratés à être resté à Derry. C’est donc le seul du club à avoir gardé intact le souvenir de Pennywise et est devenu bibliothécaire. Grippe-SouBob Gray ou encore Ça est une entité capable de prendre plusieurs formes, mais qui se déguise en clown pour attirer les enfants. C’est en réalité une sorte d’araignée géante, mais difficilement descriptible, car il est difficile pour le cerveau humain d’identifier ce qu’il perçoit réellement. Il provient du Macroverse et est la Némésis de Maturin la Tortue.

    Des mentions de Pennywise sont faites dans le roman Tommyknockersdans lequel un des personnages dit avoir vu un clown à Derry avec des dollars dans les yeux pour faire allusion à Grippe-Sou tandis que Ev Hillman entend des rires dans les canalisations de Derry. Il est également fait mention de Ça dans le roman Dreamcatcher dans lequel quatre amis d’enfance ayant grandi à Derry se retrouvent devant l’ancien château d’eau. En lisant la plaque commémorative érigée par le Club des Ratés en l’honneur des victimes de PennywiseJonesy alors sous le contrôle de Mr Gray, l’une des identités de Grippe-Sou, s’approche de la plaque et lit l’inscription « Le clown vie encore ».

    Premier véritable succès de Stephen King, le roman fait de très nombreuses références à d’autres œuvres de Stephen King comme lorsque le père de Mike Hanlon raconte à son fils comment s’est déroulé l’incendie du Black Spot, faisant mention de son ancien ami militaire Dick Hallorann, cuisinier de l’hôtel Overlook dans Shining. La voiture que conduit Henry Bowers est une Plymouth Fury de 1958 rouge et blanche, soit le même modèle que la voiture Christine du roman éponyme.

    Dans MiseryPaul Sheldon se souvient avoir été voisin avec Eddie Kaspbrak. Plus récemment, dans le roman Dôme, le symbole qui apparaît sur la boîte est le même que celui qui se trouve sur la porte de l’antre de Pennywise.

    Dans The Mist, le brouillard qui envahie Bridgthon dans le Maine et les créatures qu’il renferme proviennent du Todash Space grâce à un portail transdimensionnel activité par le projet Arrowhead.

    Le multiverse au cinéma/TV

    Au cinéma, avec la sortie prochaine de La Tour Sombre, on a droit à un enchaînement de projets de Stephen King dont quatre sortiront en 2017 : La Tour Sombre le 9 août, Mr Mercedes le 9 août également, The Mist le 25 août puis Ça le 20 septembre. Bien que toutes ses œuvres ne soient pas clairement liées entre elles, on a pu identifier de nombreux éléments chers à l’œuvre de Stephen King.

    Mr Mercedes

    Dans le premier trailer de la nouvelle série de AT&T, on a pu voir le personnage joué par Brendan Gleeson, le Détective Bill Hodges nourrir une tortue dans son allée faisant référence à Maturin.

    source ; http://pausegeek.fr/wiki-18-le-multiverse-de-stephen-king.geek

     





  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Novembre 1999 à 00:00
    Je me suis plant? de bouton, je n'aime pas remix? car je trouve que c'est quelques part voler le contenu d'un autre blog qui doit ?tre d?couvert pour lui-m?me et non ? travers un autre...
    2
    Mardi 30 Novembre 1999 à 00:00
    Int?ressant
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :